Actualités
Des archives à nos jours

1918-2018 : vers le prochain centenaire. Héritage et innovation

Fondée en pleine Première Guerre mondiale, afin de faire rayonner la civilisation française dans un environnement de plus en plus hostile et de maintenir un foyer de pensée libre et indépendante, la Société française de Bâle a fêté son centenaire le 9 avril 1918. Madame Hélène Carrère d’Encausse, secrétaire perpétuel de l’Académie française, a rappelé à cette occasion quel était l’apport de la langue et des lettres françaises dans le concert des nations depuis la Renaissance. Mais le passé n’intéresse qu’en fonction du présent qu’il nourrit et du futur qu’il prépare. C’est donc sous le signe de l’héritage et de l’innovation qu’est placé le premier cycle qui ouvrira la route vers le centenaire suivant. Y prendront la parole, Bruno Chauffert-Yvart, architecte des monuments historiques et responsable du chantier de Chambord, Jean-Pierre Le Goff, sociologue et analyste perspicace des mutations profondes survenues dans la société française au cours du demi-siècle écoulé, Jean-Marie Zoëlle, maire de Saint-Louis, qui vit au quotidien les difficultés d’une ville limitrophe de Bâle, dont les clochers souvent ne marquent pas la même heure que les clochers suisses, Danièle Sallenave, Amandine Rabier et d’autres.