Actualités
Des archives à nos jours

C’était en 1930 | Jacques Copeau

À l’occasion de son centenaire, la SEF se souvient…

Entre 1929 et 1930 (malheureusement nous n’avons pas conservé de documents des conférences données à la SEF avant les années 2000), Jacques Copeau, cofondateur (avec Gide, Ruyters et Schlumberger) de la NRF (1909), et du Théâtre du Vieux-Colombier (1913), homme de théâtre engagé, venait nous parler du “poète au théâtre”.

A cette époque, la troupe des Copiaux jouait en Suisse (avant de se découdre dans la foulée), et c’est dans une lettre à la presse helvétique qu’il écrira ce passage bien connu :

« Le jour où je sentirai mon pied faiblir sur le tréteau, le jour où la voix me manquera, où je ferai définitivement retraite entre ces trois collines d’où la vue s’étend jusqu’au Jura, je voudrais qu’à ce moment là quelque chose de moi continuât de courir le monde, quelque-chose de plus robuste, de plus jeune et de plus grand que moi, dont il me fût permis de dire : c’est pour cela que j’ai travaillé. »